Un cri sous la glace, de Camilla Grebe

Emma, jeune Suédoise, a un secret : son patron Jesper, qui dirige un empire de mode, lui a demandé sa main, mais il ne veut surtout pas qu’elle ébruite la nouvelle. Deux mois plus tard, son fiancé disparaît sans laisser de traces et l’on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée. Personne ne parvient à l’identifier.
Peter, policier émérite, et Hanne, profileuse de talent, font équipe pour enquêter. Or ils ne se sont pas reparlé depuis leur rupture amoureuse dix ans auparavant. Et Hanne dissimule aussi un secret : elle vient d’apprendre qu’elle est malade.
Dans un Stockholm envahi par la neige, un étourdissant récit à trois voix prend forme. Chaque personnage cache ses propres zones d’ombre. À qui donc se fier ?


Alors là, c’est marrant. Je n’ai pas fait la rubrique dès le livre terminé, je feuillette le bouquin et je ne me souviens que vaguement… Je me souviens que c’était un bon bouquin, que j’avais pris du plaisir à le lire. Je peux vous dire qui est l’assassin, mais rien de beaucoup plus. Une chronique qui ne vous dira donc pas beaucoup de choses, si ce n’est que je me souviens après avoir fermé le livre que j’avais envie d’acheter un autre livre de la même auteure (trice).

4 étoiles, j’en suis sûr…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.