Le pied dans la fourmilière, par Rojane